Les 7 facteurs de la réussite scolaire

Les aspects tant physiques que psychologiques sont très importants pour réussir dans le domaine académique.

Le concept d’hygiène mentale

L’hygiène mentale se définit comme l’ensemble des conditions physiques, mentales et psychologiques qui facilitent les tâches intellectuelles. Dans tout projet, les succès et échecs sont en grande partie la conséquence de l’état mental dans lequel se trouve l’individu. Si l’état neurophysiologique est positivement disposé à l’apprentissage, il est plus que probable que s’activent les capacités nécessaires pour avoir confiance en soi, lesquelles sont indispensables pour atteindre un état de motivation propre à l’acquisition de nouvelles connaissances. Sont donc fondamentaux :

  • La représentation interne du concept de soi (positif ou négatif)
  • Les conditions physiologiques comme le niveau de tension musculaire, de fatigue, le niveau de relaxation et le fonctionnement général de l’organisme.

Ces deux facteurs peuvent être favorisés par la personne elle même en créant un état d’esprit et des attitudes positives qui activent au maximum les capacités de l’étudiant et le mènent au succès. La représentation interne de soi n’est pas un reflet de la réalité mais une interprétation personnelle découlant de croyances particulières individuelles. Il sera très difficile pour une personne d’être efficace si elle pense le contraire. Pour la réussite scolaire, il est donc important d’avoir confiance en ses propres possibilités.

Un bon état physique

Il est conditionné par :

  • Les heures de sommeil, entre 7 et 9 selon les individus.
  • Une bonne alimentation
  • L’exercice physique.
  • La relaxation

Le bien être psychique

Il est conditionné par :

  • L’estime de soi
  • L’enthousiasme
  • La curiosité d’apprendre

 

Ainsi, il est évident que la réussite scolaire ne dépend pas exclusivement du Coefficient Intellectuel de l’étudiant mais bel et bien d’un ensemble de facteurs. En cas d’échec scolaire, le rôle du psychologue n’est pas de se limiter à faire passer des tests d’efficience intellectuel de type WPPSI IV, WISC V ou WAIS IV. Il lui faut examiner l’ensemble des éléments qui nuisent à la réussite scolaire.