Comment rester motivé en période d’examens?

Se motiver durant les périodes de révisions d’examens n’est pas toujours facile. Or une motivation importante et durable est indispensable si nous souhaitons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.

Cependant, il n’est pas toujours facile de maintenir notre motivation. Notre motivation peut être intrinsèque (nous agissons pour nous même et/ou notre propre plaisir) ou extrinsèque ( nous agissons dans le but d’obtenir une récompense externe). Dans ce cadre, notre motivation est souvent affectée par notre humeur. Nous pouvons nous réveiller motivés et pleins d’énergie puis une mauvaise nouvelle peut nous plonger dans l’inaction. Notre motivation va aussi être conditionnée par la perception de la matière que nous avons à étudier.

Voici quelques astuces pour conserver notre motivation :

1.Planifier notre session d’étude.

Choisir la matière que nous devons réviser et s’imposer un temps limite. Effectuer une liste de tâches à effectuer en ordre de priorité est une bonne chose. A chaque tâche réalisée, notre motivation se voit augmentée.

2. Se fixer des objectifs raisonnables surtout quand le volume de la matière concernée est important.

3.Commencer par le plus difficile

Quand nous commençons à étudier, c’est à ce moment là en général que nous avons le plus d’énergie. Il faut en profiter pour étudier ce qui est le plus ardu.

4.Eviter les distractions

Téléphone portable, réseaux sociaux, internet, télévision sont à éviter. Non seulement ils nous font perdre du temps mais en plus ils favorisent le développement d’un sentiment d’incompétence et de démotivation.

5. Se reposer de temps en temps.

L’idéal est de faire une pause de 10 à 15 minutes quand nous sentons la fatigue.

6. Se récompenser

Si la séance a été productive, il est temps de se récompenser. Prévoir sa récompense avant de commencer à travailler peut aider à se motiver.

7. Trouver l’heure et le lieu idéal.

Chacun de nous a une heure et un endroit privilégié pour travailler. Pourquoi pas une bibliothèque ?

8. Assumer un certain niveau de stress.

Un niveau minimal de stress n’est pas préjudiciable mais peut au contraire nous maintenir alerte.