Mes parents étaient-ils toxiques?

Les 15 caractéristiques de parents toxiques

Beaucoup de mes patients s’interrogent en thérapie sur l’influence qu’ont eu leurs parents sur leur vie et leurs décisions. Tous les parents commettent des erreurs dans l’éducation de leurs enfants, le plus souvent d’ailleurs sans le vouloir et avec les meilleures intentions du monde. Il peut cependant arriver que certains parents développent une conduite toxique vis à vis de leurs enfants.

Je reprends ici   un article de Juan Armando Corbin détaillant les principales caractéristiques des parents « toxiques ».

  1. Des parents trop exigeants.

Ces parents ne tolèrent pas l’échec. Ce sont des parents critiques, exagérément perfectionnistes, qui désirent que leurs enfants soient parfaits et qui pensent que la meilleure manière d’y parvenir est de sans cesse leur répéter leurs erreurs.

  1. Des parents manipulateurs

Même s’ils sont rares, certains parents, de manière consciente ou inconsciente ont une attitude manipulatrice vis à vis de leurs enfants. Ils l’ont en règle générale avec d’autres personnes de leur entourage. Ils exploitent leurs faiblesses pour parvenir à leurs fins.

  1. Des parents autoritaires, peu tolérants et intransigeants.

Les parents autoritaires sont ceux qui obligent leurs enfants à se comporter d’une certaine manière sans tenir compte de leurs besoins et de leurs émotions. Ils sont intolérants et inflexibles et se montrent agressifs si leurs enfants n’agissent pas comme ils le souhaitent. Ils réagissent de manière disproportionnée, sont peu affectueux et leurs enfants ont tendance à être peu joyeux et spontanés.

  1. Maltraitances physiques et verbales.

Certains parents peuvent employer la violence physique de manière ponctuelle, d’autres plus souvent. D’autres emploient la violence verbale, usant d’insultes et de propos inappropriés.

  1. Des parents trop critiques

Il existe des parents trop exigeants mais il existe aussi des parents trop critiques. Ils ne félicitent jamais leurs enfants et ne sont pas conscients qu’avec leurs reproches continus, ils ne font que renforcer le comportement qu’ils prétendent corriger. Critiquer c’est aussi juger, censurer et condamner, et ceci fait que les enfants sont sur la défensive et deviennent hostiles et méfiants.

  1. Des parents peu affectueux

Les enfants ont besoin de ressentir de la tendresse et de l’affection.

  1. Des parents peu communicatifs

Communiquer est essentiel dans les relations interpersonnelles et particulièrement dans la relation parents enfants. Une bonne communication aide l’enfant à se sentir aimé et contribue à sa bonne éducation. Les parents peu communicatifs évitent les conversations avec leurs enfants et ne savent pas non plus leur prodiguer une écoute de qualité.

  1. Rendre leurs enfants responsables de leurs propres échecs ou frustrations

Certains parents malheureux dans leur vie personnelle ou professionnelle peuvent projeter leurs propres échecs sur leur entourage.

  1. Projeter leurs rêves chez leurs enfants

Si certains parents peuvent rendre leurs enfants responsables de leurs propres échecs, d’autres vont tenter de réaliser à travers leurs enfants leurs rêves. Pour que leurs enfants puissent vivre la vie qu’eux seuls auraient aimée avoir.

  1. Des parents excessivement protecteurs

Les parents sont souvent inquiets pour leurs enfants. Il faut veiller à que cette inquiétude ne devienne pas excessive et empêche l’enfant d’acquérir peu à peu l’autonomie dont il a besoin.

  1. Refuser certaines amitiés de leurs enfants

Certains parents estiment devoir trier parmi les amitiés de leurs enfants, pensant savoir avec qui ils peuvent se lier ou pas.

  1. Planifier leur carrière professionnelle.

Si les parents influencent de manière pesante le choix de leurs enfants, il se peut que certains choisissent une carrière qui ne leur convient pas mais qui plait à leurs parents.

  1. Des parents égoïstes

Nous connaissons tous des personnes égoïstes. . Mais la situation est bien plus complexe quand ce type d’habitudes et attitudes égocentriques se manifestent chez les parents.

14.  Des mauvais exemples

Les parents sont des exemples pour les enfants, des modèles importants pour leur construction. Quand les parents sont de mauvais modèles, les enfants prennent le risque d’apprendre des conduites nocives.

15. Des habitudes malsaines.

Les parents qui n’ont pas un style de vie sain envoient un mauvais message à leurs enfants ce qui peut avoir un effet néfaste sur leur santé future.