La peur des chiens ou cynophobie

La peur des chiens et des chats n’est pas aussi courante que la peur des serpents ou araignées mais reste cependant relativement fréquente. Elle est d’autant plus handicapante que rencontrer chiens ou chats est bien plus probable que rencontrer un cobra ! Ainsi les activités sociales, familiales ou professionnelles peuvent subir un impact important.

L’origine de la peur du chien est peut être liée à l’association historique faite entre le chien et le loup mais souvent, à l’origine de la phobie, se trouve une mauvaise expérience (une mauvaise expérience personnelle ou le récit d’un ami ou d’un proche). De plus, la peur ne se manifeste pas uniquement en présence de chiens à l’air féroce. Pour la personne phobique, tous les chiens peuvent paraître dangereux même les plus petits. L’apparence ou seulement un grognement peuvent la terrifier, sans même que cette dernière pense obligatoirement au fait de pouvoir être mordue.

Les parents sans le vouloir peuvent inculquer cette peur à leurs enfants, en les empêchant systématiquement de s’approcher des chiens.

La personne en proie à cette phobie va ressentir des symptômes physiques et psychologiques, parfois même plusieurs jours avant une rencontre supposée possible avec l’animal.

Un des traitements possibles contre cette phobie consiste à exposer graduellement le sujet à des chiens, d’abord en photos, films puis en réel. La thérapie virtuelle peut être d’une grande aide dans ce cas car elle permet d’inclure une étape supplémentaire dans cette exposition progressive.

La thérapie virtuelle propose en effet plusieurs modules progressifs avec des chiens et des chats. Sont constatés des progrès significatifs chez les sujets qui ont recours à ce type de thérapie.

Infos